Pourquoi il faut arrêter avec Prospectin (tant qu'il est encore temps)

Pourquoi il faut arrêter avec Prospectin (tant qu'il est encore temps)

Sommaire

Un peu d'histoire Phantombuster, the holy grail ! La révolution Prospectin La nouvelle génération

Un peu d'histoire

Petit retour en arrière obligatoire.

Nous sommes fin 2018, il n’y a pas de Prospectin en vue, tout le monde tourne sur Dux Soup ou Linked Helper. Nous avions déjà passé l’ère du "n’importe quoi" quand on pouvait envoyer 1000 invitations par jour tranquillement.

On parlait souvent de la fin de l’automatisation sur LinkedIn et on pensait que ça allait devenir infernal comme sur Facebook.

Décembre 2018.

Patatras ! Grosse vague de ban sur LinkedIn. Ils sont passés à l’offensive et c’était impossible d’y échapper...

les limites de linked helper.jpg

J'ai pris deux bans personnellement...

Quel était le problème ?

Outre que l'utilisation de Linked Helper était interdite, Linked Helper était simplement une extension qui exécutait du code dans le navigateur.

LinkedIn n'avait qu'à mettre un petit tracker pour voir les requêtes qui lui appartenaient ou pas. Rapidement, LinkedIn pouvait savoir si vous utilisiez ce genre d'extension et vous ban.

Ok fin de l'histoire... (pas tout à fait)

Phantombuster, the holy grail !

phantomb.jpg

C'est le moment où beaucoup de gens sont passés sur Phantombuster.

Il faut le dire Phantombuster, c'est de la folie furieuse.

On pouvait à peu près tout automatiser sans se faire prendre tant qu'on restait dans des limites "humaines".

D'un point de vue technique, tout s'exécutait dans le cloud avec un navigateur sans interface graphique. LinkedIn ne traquait pas les connexions via le cloud. Même connecté via une adresse IP aux USA, ça passait crème.

C'était du pain béni !

Le seul hic de Phantombuster, c'était (et c'est) sa difficulté d'utilisation. Ce n'était pas simple de créer un workflow automatisé de A à Z. Il y avait pas mal de paramétrage, là où Linked Helper était prêt à l'emploi.

Je disais souvent à mon pote Mathis, que celui qui créera un Phantombuster simple, il cartonnera !

La révolution Prospectin

Quelqu'un a pensé à la même chose que nous et Prospectin est apparu ! (à leur décharge, ils ont exécuté ^^)

À première vue, ça avait l'air incroyable comme outil, mais bon avec le temps, je ne faisais plus confiance au premier venu.

Je n'ai jamais été plus loin que l'installation et je vais vous dire pourquoi.

En fait, ils ont repris exactement le même procédé que Linked Helper, soit du code exécuté dans la console et comme nous l'avons vu avant, c'est un peu dangereux.

danger.gif

Les seules explications que j'ai trouvé sur le blog de Prospectin sont les suivantes :

Ce petit script est joué sur votre ordinateur (sans que vous le sachiez) et vérifie toutes les 30 minutes la présence d’une extension interdite.
Si une des extensions est détectée, l’algorithme contacte le serveur de LinkedIn pour lui dire « Cet utilisateur utilise une extension interdite ». C’est pour cette raison que de nombreux utilisateurs d’extensions comme Linked Helper ont vu leur compte banni ou même que la version initiale de Linked Helper a disparu.
Chez ProspectIn, nous avons une sécurité qui bloque cet algorithme. S’il détecte une extension (ProspectIn ou une autre d’ailleurs), nous interceptons le message envoyé par l’algorithme. A la place, nous envoyons un « Tout va bien, je n’ai détecté aucune extension interdite chez cet utilisateur ».

Ça vous a convaincu ? Moi pas.

Je crois que j'ai bien fait, vu le nombre de bans dû à Prospectin.

Techniquement, il y a quand même un truc cool, c'est que l'IP n'est pas celle d'un serveur à l'autre bout du monde étant donné que cela fonctionne sur votre machine.

La nouvelle génération

Aujourd'hui, le cloud c'est un peu compliqué sans proxy car LinkedIn vérifie les localisations des IP.

Les exécutions dans la console sont devenus un peu trop dangereuses à mon goût.

De plus, maintenant LinkedIn est équipé d'outils qui vérifient si techniquement il y a une activité suspecte et d'une IA capable de détecter les comportements qui n'ont pas l'air humain.

Il nous faut donc une application :

  • Qui tourne en local
  • Qui propose la mise en place de proxy
  • Qui propose des délais et des actions aléatoires
  • Qui exécute les tâches sans passer par la console (Selenium par exemple)

Aujourd'hui, je vois 3 solutions possible :

La Growth Machine, Lemlist V3, Linked Helper V2.

Je vais vous faire un tuto avancé pour chaque outil.

Inscrivez-vous au blog qui vous fait
gagner du temps

Recevez les nouveaux posts directement par mail